Pourquoi éviter la pédagogie frontale ?

Pourquoi éviter la pédagogie frontale ?

Plusieurs courants pédagogiques sont adoptés par les acteurs de l’éducation, en vue de former les élèves dans les meilleures conditions qui soient. Si certains sont jugés bons, en raison des résultats positifs qu’ils procurent, d’autres sont peu recommandables. C’est le cas de la pédagogie frontale. En effet, cette méthodologie d’apprentissage scolaire est exclusivement fondée sur l’apport des connaissances de l’enseignant.

Répétition et mémorisation sont les maîtres-mots de cette méthode d’apprentissage. Elle présente, ainsi, des inconvénients pour les élèves. Entre autres, seuls les plus habiles s’en sortent. Les élèves n’ont souvent pas l’occasion de s’exprimer. De plus, la cadence d’assimilation des élèves n’est pas respectée. Fort de ce constat alarmant, il est judicieux d’explorer les autres courants pédagogiques, pour de meilleurs résultats scolaires.

Pourquoi éviter la pédagogie frontale ?